Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 14:41

Un rapide bonjour aux visiteurs du blog. Je n’ai hélas, pas vraiment le temps d’être très présent (comme le prouve la date du dernier ‘post’ !), à cause d’un afflux particulièrement intense de travail : corrections de mon nouveau roman, à paraître en mars prochain aux éditions Buchet-Chastel, un scénario de polar psychologique pour les productions Panama et un gros chantier : la mise en route d’une possible série destinée à France Télévision.

Sans même parler d’une idée qui se dessine pour retrouver Sylvie Testud, avec qui j'ai tourné « LES MAINS DE ROXANA » cet hiver, avec un grand bonheur.

 

L’autre jour, je suis tombé sur une interview de Samuel Fuller à la télé, ce qui m’a ramené 25 ans en arrière, le temps d’un souvenir ressurgi du passé et que j’avais totalement oublié.

C'était en 1988, j’étais au Portugal pour faire les repérages du téléfilm « TANGO BAR ». Je visitais pas mal de vieilles bâtisses abandonnées, à FULLER-001moitié en ruines, comme on en trouvait alors beaucoup aux environs de Lisbonne. Avec mes assistants, nous passions le seuil d’une baraque poussiéreuse et vermoulue, plongée dans une semi-pénombre, sentant aussitôt une ambiance « maison hantée ».

Il y avait un large escalier, comme dans les productions Warner des années 40. Nous l’avons emprunté prudemment, vu l’état des marches et l’avons gravi dans des grincements inquiétants. Alors qu’on était au beau milieu, des voix ont retenti à l’étage, des bruits de pas. Évidemment, nous avons tous pensé à la même chose ! Quoi de plus naturel que de voir surgir un fantôme dans un décor pareil ?

En fait de fantômes, trois hommes sont apparus et ont commencé à descendre les marches, tout aussi étonnés de nous voir là.

Celui qui ouvrait la marche était âgé, petit de taille, il portait un trench-coat sorti d’un film de Bogart et mâchouillait un énorme cigare. Il s'arrêta juste en face de moi, me surplombant d’une marche et me toisa. Il finit par ôter le cigare d’entre ses dents et me dit en anglais : « Vous êtes là pour des repérages, vous aussi ? », je lui ai répondu par l’affirmative. Il a ricané et a revissé le barreau de chaise entre ses dents : « Don’t waste your time, kid » m’a-t-il dit.

Puis il m’a contourné, suivi par ses deux assistants-factotums et a disparu. Comme un rêve de cinéma.

C'était bien sûr Sam Fuller, qui préparait son long-métrage « SANS ESPOIR DE RETOUR » et visitait à peu près les mêmes décors que moi ! Et il avait raison : le décor était inutilisable !

 

Ça n’a duré qu’une minute à tout casser, mais je revois encore sa silhouette menue, son air de ‘tough guy’, j’entends encore sa voix rocailleuse au milieu de cet escalier improbable.

On fait un beau métier, parfois…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Philippe Setbon
  • Le blog de Philippe Setbon
  • : Le blog du scénariste-réalisateur Philippe Setbon, auteur de films, téléfilms et séries telles que "FABIO MONTALE", "LES ENQUÊTES D'ELOÏSE ROME", "GRECO", etc.
  • Contact

Recherche

Liens