Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 17:29

Aujourd'hui, répétition de « FRED AU PARADIS » avec Hanna Novak et Matthieu Rozé. Ou la première rencontre entre un scénariste déprimé et une étrange inconnue n’ayant pour seul bagage qu’une caisse en bois en forme de cercueil qu'elle traîne partout où elle va.

PEPPER

Petit détail supplémentaire, Pepper (c'est son petit nom) ne se reflète pas dans les miroirs…

À suivre. Et vite, puisque le premier tour de manivelle a lieu ce samedi.

Repost 0
Philippe Setbon - dans ACTUALITE
commenter cet article
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 17:27

RIVAJIMMYÀ partir de ce soir, rediffusion de la série « FRANK RIVA » (six films de 90 minutes) avec Alain Delon dans le rôle-titre.

 

C'est à 20 H 40 et c'est sur Jimmy. Qu’on se le dise…

Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 18:42

Aujourd'hui, lecture sur le décor de « FRED AU PARADIS », le petit ‘pilote’ expérimental que je m’apprête à tourner la semaine prochaine.

Ici, répétition d’une séquence où Fred (Matthieu Rozé) passablement déprimé tente de raconter ses malheurs à un psy de rencontre (Olivier Schneider) qui n’écoute pas un mot et fabrique des avions en papier.

Suite – et éclaircissements – au prochain épisode…

FRED avion en papier

Repost 0
Philippe Setbon - dans ACTUALITE
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 05:43

Je n’ai jamais travaillé avec Lino Ventura, qui arrivait à la fin de sa carrière quand à moins de trente ans, je démarrais seulement la mienne. Mais j'ai failli !

C'était en 1986. Le producteur André Djaoui avait acheté les droits d’un de mes scénarios intitulé « LE CAÏMAN » et qui était écrit pour un vieil acteur américain. Tombant dessus, Jacques Deray a « flashé » dessus et a convaincu tout le monde que ce serait un véhicule idéal pour « Lino » qui cherchait justement des sujets. Et c'est vrai qu'il était ce qu’on avait de plus proche en France, d’un acteur américain…LINO

Rendez-vous fut pris chez l’acteur, à Saint-Cloud. Je me retrouvai donc dans ce légendaire bureau dont pas mal d’auteurs et réalisateurs comme Dabadie ou Jardin ont parlé avec humour par la suite : il fallait raconter de vive-voix son « pitch » à Ventura. Ce qui n’était pas chose aisée, vu la personnalité intimidante du monsieur.

Il est arrivé, m’a broyé la main sans me regarder et a parlé tennis avec Deray pendant quelques minutes. Puis il s’est enfin tourné vers moi, m’a toisé avec un regard glacial à la… Lino Ventura et m’a simplement dit « Monsieur, je vous écoute ».

J'ai commencé à raconter sous les regards encourageants de Deray. Puis soudain, Ventura a commencé à faire « non » avec son index droit. Sans me lâcher des yeux. Juste « non ». Je me suis interrompu, mais il m’a fait signe de continuer.

C'est TRÈS déstabilisant de raconter un scénario quand quelqu’un avec la stature de Lino Ventura vous fixe, immobile comme une statue, excepté son index qui fait balancier !

Quand j'ai eu terminé, il a démoli mon histoire en quelques phrases cinglantes et nous a raccompagnés au portail. Inutile de dire en quelle estime je portais le « tonton flingueur » à ce moment-là.

Mais comme le destin fait parfois bien les choses, moins d’une semaine plus tard, je marchais dans une rue perpendiculaire aux Champs Élysées, quand subitement Lino Ventura est sorti de chez son couturier, les mains chargées de paquets. Je m’attendais à un nouveau regard revêche, mais en me reconnaissant, son visage s’est illuminé d’un grand sourire… à la Lino Ventura. Il m’a donné une tape sur l’épaule : « Vous ne m’en voulez pas pour l’autre jour ? Ce n'est pas après vous que j’en avais. On m’a dit que vous êtes un bon scénariste. On a toujours besoin de bons scénaristes. Je suis sûr qu’on se retrouvera bientôt sur un autre projet ». Puis il est parti, chaleureux et souriant.

Il est hélas, mort quelques mois plus tard. Mais je suis vraiment content de l’avoir croisé ce jour-là. Je n’aurais pas aimé rester sur la première impression. La seconde était certainement plus proche du vrai M. Ventura.

Repost 0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 11:10

Hanna Novak, Matthieu Rozé et Olivier Schneider : trois comédiens pour la première image d’un projet un peu fou qui est en préparation ces jours-ci et que je devrais tourner au début du mois prochain. Avec aussi une participation de Virginie Caliari... 

FRED PARADIS 1ère IMAGE

C'est encore tôt pour en parler, mais disons que c'est un « programme court » et qu'il est plus ou moins inspiré de mon dernier roman « L’APOCALYPSE SELON FRED ».

À suivre bien évidemment, dès que le convoi est sur les rails…

 

Repost 0
Philippe Setbon - dans ACTUALITE
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 09:27

Samedi, dédicace de mon roman « L’APOCALYPSE SELON FRED » au salon du livre de Villepreux (c'est dans le 78).

VILLEPREUX

 

VILLEPREUX salon écrivains oct 2010 (17)

Repost 0
Philippe Setbon - dans ACTUALITE
commenter cet article
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 10:35

Préparation en ce moment des épisodes 2 et 3 de la nouvelle série « LES VIRTUOSES » pour GMT et TF1. 

VIRTUOSES prép

C'est Claude-Michel Rome qui avait écrit et réalisé le « pilote » (pas encore diffusé) et la production avec qui j’avais déjà œuvré sur « FABIO MONTALE » et « JOSEPH » m’a proposé d’imaginer la suite en épisodes de 52 minutes.

Les deux histoires, écrites avec mon camarade Serge Lascar, vont bientôt être tournées, toujours avec Gwendoline Hamon, Frédéric Diefenthal, Michel Jonasz et Josiane Pinson dans les rôles récurrents.

Serge et moi sommes déjà en train de plancher sur les 4 et 5 de cette série plutôt inhabituelle dans le ton et l’esprit… À suivre, donc.

Repost 0
Philippe Setbon - dans ACTUALITE
commenter cet article
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 09:03

WRONG MANJ’illustre ce petit « post » par l’affiche du beau film d’Hitchcock « LE FAUX COUPABLE », car elle me semble parfaitement adaptée.

En effet, depuis un certain temps sur le Web, on m’attribue l’écriture et la réalisation d’épisodes de la série « AVOCATS ET ASSOCIÉS » à laquelle je n’ai pas collaboré ni de près, ni de loin. Pour tout dire, je n’ai même jamais travaillé avec cette production.

Apparemment rediffusée sur le câble en ce moment, la série m’est régulièrement attribuée. Ce n’est pas grave en soi, mais sûrement agaçant pour les véritables auteurs…

D’où vient de genre d’erreurs ? Mystère…

Repost 0
Philippe Setbon - dans ACTUALITE
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 17:23

L’autre jour, en voyant Alan Bates dans un de ses derniers films « LA PROPHÉTIE DES OMBRES » où il avait un petit rôle d’illuminé, je n’ai pu m’empêcher de sourire en me BATES K7souvenant d’un plan que nous avions tourné dans « MISTER FROST » et qui provoqua un fou-rire inoubliable sur le plateau.

Dans la scène, Mr. Frost était arrêté et le flic Alan Bates trouvait une K7 vidéo (oui, à l’époque c'était encore des K7 !) contenant les atrocités commises par le serial killer et qu'il avait filmées en guise de trophée.

La caméra partait d’un gros-plan de la K7 et montait rapidement dans un mouvement de grue jusqu'au visage d’Alan en très gros-plan. Après une répétition où il joua du sourcil et trembla légèrement pour marquer son émotion, je lui dis que le plan était tellement serré qu'il était inutile de faire quoique ce soit. L’intensité du regard suffirait amplement.

Nous avons multiplié les prises, mais Alan faisait TOUJOURS quelque chose. Un frémissement de narine, une déglutition, un plissement d’yeux, un gros soupir. À chaqueBATES K7 (1) fois que j’allais vers lui pour lui dire d’en faire moins, il me faisait signe qu'il avait compris, que la prochaine serait la bonne.

Eh bien, Alan Bates n’a jamais réussi à ne RIEN faire ! Cela lui était impossible. Il avait l’impression de ne pas jouer. Dans le film, nous avons monté la prise la plus « sobre ». Mais si on regarde bien, il fait tout de même quelque chose.

Le soir, en quittant le tournage, Alan me dit qu'il avait beaucoup appris, ce jour-là… Et qu'il allait y travailler.

C'était quelqu’un de très sympathique, Alan Bates…

Repost 0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 10:47

La traditionnelle « photo de fin de film » (qu’on fait d'ailleurs rarement à la fin du tournage, mais souvent quand le plus grand nombre de comédiens sont présents sur le plateau) de « LA MORT DANS L’ÎLE » sur une plage de l’île de Ré, pour signaler la diffusion aujourd'hui sur la chaîne suisse TSR2 des deux parties du téléfilm.

MORT ILE TSR

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Philippe Setbon
  • Le blog de Philippe Setbon
  • : Le blog du scénariste-réalisateur Philippe Setbon, auteur de films, téléfilms et séries telles que "FABIO MONTALE", "LES ENQUÊTES D'ELOÏSE ROME", "GRECO", etc.
  • Contact

Recherche

Liens